Translate

lunes, 16 de mayo de 2016

source:https://www.crashdebug.fr/

11111 Rating 0.00 (0 Votes)
Listen Fr Fr
 

He bien voilà une bonne chose, on voudrais nous faire croire que les Français(es) sont lobotomisés, voici la preuve flagrante qu'il n'en est rien ! Aussi à toutes fin utile je vous rappel l'appel à la grève générale du 17 mai 2016, il faut être déterminé, ou les générations future, (pas seulement la notre) seront traité comme du bétails, regardez aux États-Unis ce qui se passe quand on laisse faire les patrons, les salariés privé de pause pipi sont obliger de porter des couche culotte ! ne vous laissez pas humilier, et mobilisez vous tant qu'il est encore temps...

Blank
Pour 78 % des Français la Loi Travail ne fera pas baisser le chômage. 

La mobilisation contre la Loi Travail, pour laquelle le gouvernement a utilisé le 49.3, faiblit un peu mais ne s'arrête pas. Il faut dire que les syndicats et les manifestants ont le soutien des Français qui comprennent et approuvent les grèves et les défilés. La semaine du 16 mai 2016, et les suivantes, s'annoncent tendues avec des grèves et des manifestations à répétition.

PLUS DE LA MOITIÉ DES FRANÇAIS SOUTIENNENT LES SYNDICATS

Même si les mobilisations causent divers problèmes, notamment dans les transports, aux Français, ces derniers maintiennent que les syndicats ont raison de lutter contre le gouvernement. Un sondage BVA réalisé pour Orange et iTélé publié dimanche 15 mai 2016 dévoile en effet que 54 % des Français est favorable au mouvement contestataire. L'adoption forcée du texte par le gouvernement n'aura donc pas apaisé les tensions : au contraire, des actions sont déjà prévues les 17 et 19 mai 2016.
Comme depuis le début, ce sont les partis d'extrême droite et extrême gauche qui sont derrière les syndicats : l'approbation pour le mouvement contestataire monte à 97 % chez les partis à gauche de la gauche, et à 66 % chez les partisans du FN.Mais même chez le PS (55 %), ou chez les sympathisants de la droite (55 %) les Français sont d'accord pour dire que le gouvernement doit a minima revenir sur le texte de loi, voire le retirer.

DES GRÈVES, DES GRÈVES ET ENCORE DES GRÈVES EN FRANCE

Avec le soutien des Français en toile de fond, les syndicats ont déjà annoncé une mobilisation massive pour faire plier le gouvernement, à commencer par les manifestations prévues le mardi 17 mai et le jeudi 19 mai 2016.
A la SNCF, la contestation va encore plus loin : pour protester contre le texte de la ministre du Travail et pour peser sur les négociations en cours dans le secteur du rail, la CGT a annoncé des grèves tous les mercredis et jeudis à partir du 18 mai 2016(et jusqu'au lendemain de la fin de l'Euro 2016, le 11 juillet 2016). Chez SUD-Rail ce sera grève tous les jours jusqu'à cette date. La RATP est également en grève dès ce lundi 16 mai 2016 jusqu'au mercredi 18.
La grève touche également le secteur routier avec le blocage des ports du Havre et de Nantes-Saint-Nazaire, ainsi que des manifestations. Les ports en général devraient être perturbés voire bloqués mardi, mercredi et jeudi de la semaine du 16 mai 2016.
Dans les airs, un mouvement se profile contre la loi travail, tout comme chez les aéroports de Paris tandis que la grogne semble atteindre le secteur pétrolier et les raffineries.
Loin de s'essouffler, donc, la contestation semble prendre de l'ampleur après l'utilisation du 49.3 considérée par les syndicats comme le reflet du "mépris des travailleurs".

Source : Economiematin.fr

No hay comentarios: