Translate

domingo, 16 de noviembre de 2014

le president de la comission européenne drole de gugus !!!


samedi 15 novembre 2014

Juncker a enrichi son pays en vidant les poches des autres pays



Jean-Claude Juncker, le nouveau président de la Commission européenne (CE), n’aurait jamais dû occuper cette fonction, imposée aux Etats-membres par un Parlement européen avide d’étendre ses pouvoirs, affirme Bloomberg. 

Il rappelle que l’actuel président de la Commission a été Premier ministre du Luxembourg pendant près de 20 ans, et qu’il a accompagné la transformation du secteur financier de la petite nation en centre fiscal pour près de 340 multinationales et des fonds d’investissement totalisant près de 3 000 milliards d’euros d’actifs. Les citoyens du Luxembourg comptent désormais parmi les plus riches du monde, derrière les Qataris.

Des documents que l’International Consortium of Investigative Journalists (ICIJ) s’est procurés ont révélé que le Luxembourg avait conclu des accords de montages fiscaux avec des firmes internationales pour leur permettre de réduire leur fardeau fiscal sur les bénéfices qu’elles ont réalisés dans les autres pays. Au Luxembourg, elles ne payaient parfois que 0,25% d’impôt société… Pendant ce temps-là, les autres pays n’enregistraient aucune recette fiscale de leur part, en dépit de leurs activités sur leur territoire.

« Il est révélateur que ces arrangements aient été entourés de secret », écrit Bloomberg. « On pourrait dire que Juncker a enrichi son pays en vidant les poches des autres pays, y compris ceux de l’Union Européenne qu’il doit maintenant servir en vertu de son mandat ».

Ironiquement, la Commission avait déjà débuté une enquête sur les montages fiscaux élaborés par certaines multinationales au Luxembourg lorsque ce scandale des « LuxLeaks » a éclaté. Juncker a affirmé qu’il ne s’en mêlerait pas, mais il ne se récusera pas lui-même. Sa position à la tête d’un organisme qui enquête sur les pratiques fiscales d’un pays qu’il a supervisées en tant que Premier ministre aboutit à un conflit d’intérêt évident, affirme le site.

Même si la Commission conclut que le Luxembourg a utilisé correctement la latitude dont disposent les Etats-membres pour taxer les entreprises équitablement, et qu’il n’est pas devenu un paradis fiscal en contravention de cette règle, l’affaire ébranle la confiance du public à l’égard de l’UE. Or, il sera très difficile de restaurer cette confiance, alors que l’UE a les plus grandes peines du monde à sortir de la crise économique, et qu’elle est « de plus en plus considérée comme une Institution élitiste, s’immisçant partout, et incapable de produire de la croissance, ou de se montrer juste ».

Cela sera certainement encore plus compliqué si cet effort est supervisé par un homme « qui a passé sa carrière en tant que pourvoyeur d’accords louches signés derrière des portes closes, tout en édifiant et gérant un paradis fiscal international aux dépends des autres pays européens ».

Bien sûr, tout cela était connu, ou aurait dû l’être, avant qu’il soit désigné à son poste de président de la CE, et le Parlement est aussi responsable de cette nomination.


« Juncker n’a rien fait d’illégal et pour le moment, il n’est pas menacé de perdre son poste. Toutefois, l’UE serait mieux servie s’il donnait sa démission », conclut Bloomberg.

miércoles, 12 de noviembre de 2014

no fumar maria-juana rompe el cerebro y la memoria !!

Efectos de la marihuana: el cerebro se reduce de tamaño, pero trabaja más rápido

Publicado: 11 nov 2014 | 17:47 GMT Última actualización: 11 nov 2014 | 17:47 GMT
Los científicos han descubierto los principales efectos del consumo de cannabis y resultó que los cerebros de los fumadores regulares de marihuana se reducen pero trabajan más rápido.
Un nuevo estudio sobre los efectos del cannabis ha descubierto que sus usuarios regulares tienen cerebros más pequeños que los que nunca consumen esta sustancia, según 'The Inpependent'. 

La investigación sobre el uso 'crónico' confirma que la marihuana en los seres humanos produce un fenómeno que había sido previamente observado en ratones de laboratorio: reducción de la materia gris. 

Según un equipo de científicos de la Universidad de Texas y del Mind Research Network (una organización sin fines de lucro que se dedica al estudio de la mente humana), cuyo estudio fue publicado en la revista 'PNAS' este lunes, los usuarios de la marihuana tenían "significativamente menos volumen" de su corteza orbitofrontal: el lóbulo frontal del cerebro relacionado con el procesamiento cognitivo de la toma de decisiones. 

Sin embargo, el estudio, que comparó a 48 fumadores con 62 personas que nunca habían consumido marihuana, reveló que el cerebro de los primeros tiene una "conectividad superior funcional y estructural". 

Los resultados del estudio sugieren que las personas que habían consumido cannabis con regularidad durante un período "prolongado" tenían cerebros mejor conectados, hecho que podría ser resultado de que el cuerpo haya compensado los daños causados, según 'Los Angeles Times'.


Texto completo en:http://actualidad.rt.com/ciencias/view/146687-marihuana-cerebro-reduce

la tierra hueca !!!!

lunes, 3 de noviembre de 2014

source:http://www.leaders.com.tn/


Que vient faire Bernard  Henry Lévy en Tunisie?

Que vient faire Bernard Henry Lévy en Tunisie?

Il est inconcevable que la Tunisie, qui vient de vivre l'une des plus extraordinaires expériences démocratiques de son histoire, découvre que Bernard Henry Lévy pseudo-philosophe et redoutable individu aux mille et une facettes, arrive tel un rabat -joie dans notre pays en pleine fête. Il vient sans doute chargé de la mission d'essayer de semer la zizanie et de jeter son dévolu sur nous et sur le reste de notre région .
En effet, maintenant que sa mission en Libye est accomplie, il cherche d'autres terrains de jeu pour mettre à exécution ses idées destructrices et néfastes.
 
N'oublions pas que cet individu est l'une des plus ferventes figures du sionisme, et il n'a aucun désir de voir un pays arabe émerger et servir d'exemple aux autres.
 
Il vient en tunisie, très probablement, en éclaireur pour voir qu'elles sont les possibilités de porter atteinte à cette Tunisie qui a su en 3 ans se reconstruire et instaurer la démocratie. Les élections du 26 octobre en sont la preuve. Une preuve qui dérange plus d'un.
 
Il est arrivé dans l'urgence et la crainte de voir ce pays, aux 3000 ans d'histoire,servir d'exemple au reste du monde arabe, ce qui risquerait sans doute de poser des problèmes à Israël  dont il défend "à la vie à la mort"les intérêts avec sa langue fourchue et sa plume empoisonnée .
 
Ce qui est sûr c'est que lorsque  BHL foule le sol d'un pays arabe c'est pour servir Israël, et au passage porter un coup d'arrêt  si possible à tout processus positif dans ces pays. Mais la Tunisie n'est ni la Libye, ni la Syrie, qui subissent jusqu'à ce jour les conséquences de ses tragiques interventions. 
 
M. Lévy ,si  vous cherchez des ruines et des cadavres pour vous mettre en évidence ,vous vous êtes trompé de destination.
 
Nous n'oublions pas votre  indifférence à l'égard des massacres perpétrés par Israël à Gaza. Nous n'oublions pas vos tribunes enflammées pour la défense d'Israel, nous n'oublions pas votre intervention désastreuse en Libye ...nous n'oublions pas ...
 
La Tunisie est un pays à part, un pays qui vit ,un pays que votre monde et vos médias ne peuvent plus atteindre. Un pays qui défendra la Palestine et le peuple palestinien "à la vie à la mort".
 
Alors ,allez vous -en et ne revenez plus jamais.

Latifa Moussa

source:http://www.courrierinternational.com/

TUNISIE"BHL, allez-vous-en, et ne revenez plus jamais"

Bernard-Henri Lévy a consacré son déjeuner du samedi 1er novembre à une réunion organisée en Tunisie avec des hommes politiques libyens. Au grand étonnement – et mécontentement – des Tunisiens.
Bernard-Henri Lévy à Jérusalem, le 14 mai 2008 -AFP/Menahem KahanaBernard-Henri Lévy à Jérusalem, le 14 mai 2008 -AFP/Menahem Kahana
"Que vient faire Bernard-Henri Lévy en Tunisie ?" interroge le site tunisien d'information Leaders. La question est sur toutes les lèvres depuis l'arrivée à Tunis, dans la nuit du vendredi 31 octobre, de BHL, pour une visite qui aura duré vingt-quatre heures.Des Tunisiens embarqués à bord du même avion que BHL auraient prévenu leurs compatriotes de cette arrivée. Résultat : quelques dizaines de manifestants se sont mobilisés pour accueillir le philosophe français à l'aéroport avec des pancartes : "BHL, dégage". Toutefois, BHL a pu entrer dans le pays. Et, "selon son amie Liliane Lazar, professeur à la Hofstra University, à Long Island, Bernard-Henri Lévy était à Tunis pour... déjeuner avec des 'amis libyens'", enchaîne Kapitalis.
Liliane Lazar "a publié sur le blog de BHL la photo du fameux déjeuner, à l'hôtel The Residence Tunis, à Gammarth, où l'on voit, aux côtés de M. Lévy, Fadil Lamine, président du Conseil de dialogue national libyen ; Gilles Hertzog, compagnon de tous les combats du philosophe français ; Waheed Burshan, que ce dernier avait rencontré dans le djebel Nefoussa du temps de la révolution libyenne ; et Nouri Cheriou, grande figure des Amazighs libyens", poursuit le site d'information.
Tout cela est louche
Et de s'indigner : "La moindre des politesses (ou des précautions), de la part de M. Lévy, aurait été d'informer les autorités tunisiennes de son arrivée à Tunis, de l'objet de sa visite et de l'identité des personnes qu'il comptait rencontrer, car M. Lévy, grand Narcisse devant l'Eternel, sait que son auguste personne – ex-émissaire en Bosnie, en Afghanistan, au Kurdistan irakien, en Libye... excusez du peu ! – ne saurait passer inaperçue, dans un pays en transition politique, et qui fait face à des menaces terroristes, surtout que le 'philosophe de la guerre' comptait rencontrer des personnes impliquées dans une guerre qui se déroule aux frontières de la Tunisie. Ne pas informer le pays hôte d'une rencontre si importante pouvait susciter des interrogations, voire des suspicions... Et c'est déjà le cas."
Avant de soulever "un autre point important : l'ambassadeur de France à Tunis, François Gouyette, était-il informé de cette visite pour le moins impromptue ?". En tout cas, "Mongi Hamdi, chef de la diplomatie tunisienne, a déclaré que son ministère n'avait pas été informé de cette visite pour le moins bizarre, ajoutant qu'il n'était lui-même absolument pas au courant". D'ailleurs, le gouvernement tunisien a ouvert une enquête sur cette visite. "Tout cela est louche, trop louche, aux regards des Tunisiens, qui ont réussi leur transition démocratique sans aucune ingérence étrangère et sont en passe de réussir leur seconde alternance démocratique en trois ans."
BHL continue ses conspirations
Sur le même ton, Business News souligne : "Les Tunisiens connaissent très bien les ingérences de BHL en Libye et sa participation dans le drame actuel que vivent nos voisins et que sieur BHL appelle 'révolution, démocratie et liberté'. De Tunis, on voit plutôt l'anarchie, l'insécurité et la dictature religieuse en marche accélérée pour ne pas dire le début de guerre civile. BHL poursuit son œuvre et continue ses conspirations avec les Libyens sur la terre tunisienne en pleines élections législatives et présidentielle. Tout cela s'appelle de la conspiration et invite à la suspicion."
La démarche de BHL "ne servira qu'à alimenter la fausse image et les mauvaises analyses qu'a l'intelligentsia française et certains de ses politiques de la Tunisie, de sa révolution, de ses jeunes et de sa toile".
La Tunisie n'est ni la Libye ni la Syrie

domingo, 2 de noviembre de 2014

UFOS FILMADOS DURANTE EL DIA AL PARECER EN COSTARICA !!!